Première étape :

Fin avril à la mi-mai. Ratisser la pelouse. Le printemps est arrivé et tout le monde veut nettoyer son terrain. Attention de ne pas le faire trop tôt. Attendez que le sol soit résorbé de la fonte des neiges et de la pluie fréquente d’avril. Utiliser un balai à feuilles plutôt qu’un râteau, cela évitera le raclement des racines. Il faut enlever seulement ce qui est sec et bruni.

Deuxième étape :

Terreauter et ensemencer les zones endommagées par l’hiver et/ou si votre pelouse est clairsemée et dégarnie.

Troisième étape :

Faire la première tonte à 5 cm de hauteur.  Par la suite, tondre entre 6,5 cm et 7,5 cm.

Eh oui, S.V.P, laisser les rognures d’herbe au sol. C’est de l’azote naturel qui ne coûte rien et après quelques jours, le vent les aura dispersées et les micro-organismes du sol les décomposeront.

Quatrième étape :

Fertiliser avec un engrais 100 % naturel. Ne soyez pas drastique.  Si votre pelouse a toujours été entretenue par une compagnie avec des engrais de synthèse (chimiques), il faudra alterner sur deux (2) ans en diminuant les engrais de synthèse progressivement.  Ainsi, à partir de la troisième année, vous pourrez utiliser de l’engrais entièrement naturel.

*Source d`information: « Pelouse et couvre sol »,  Éditions Broquet.   « Fleurs sauvages du Québec », Les Éditions de L`Homme.  « Guide de la flore urbaine » Éditions Fides.

Trucs et Astuces    Entretien d’une belle pelouse Édition 2014

Articles récents

Commentaires récents

    Archives

    Catégories